Compagnie Cloche Perse

A L'AFFICHE

  A HAUTE VOIX
Domaine de Varye
Saint-Doulchard
       Prochaine
        Lecture
       24 avril
         19h00 
   
        ----------
 
       JE RÊVE
Théâtre-Musique
 Salle des fêtes
   Sancergues
 Samedi 8 avril
        20h30 
     
         ----------
 
Jacques PREVERT
      Lectures au
     Salon de thé
   "Couleur Café"
      La Charité
Samedi 15 avril
          18h45 
       
         ----------
 

Le théâtre

Voici le REPERTOIRE de la Compagnie


TOUS CES SPECTACLES peuvent être donnés, à votre demande, dans des théâtres ou salles (et pour certains, à domicile)

POUR LES SPECTACLES "A L'AFFICHE" (ci-contre) il est possible de réserver :
        - soit sur la page "contacts" (indiquez votre nom, vos choix de date et le nombre de places souhaitées). Vous recevrez une confirmation par mail.
        - soit en appelant : 06 83 11 97 71.

 


 

JE RÊVE...

Florilège festif
de lectures, 
chansons, poèmes, poèmes mis en musique, ...

dans le merveilleux cadre du théâtre de verdure
du
domaine de Varye

Bénédicte Gauriat et Jean-Claude Dassonneville
Mickaël Douady (guitare) - Simon Nicaud
(violon)

vendredi 24 juin 20h30
Domaine de Varye à Saint-Doulchard


 

COURSE SENSIBLE

(Image extraite du spectacle)

 

La poésie... rébarbative ?  
Pourquoi ne pas venir vous convaincre du contraire ?

  Ici la poésie qui aide à faire ressurgir les souvenirs personnels.

 Les poètes (Verlaine, Nerval, Vian, Prévert, Hugo, Brel, ...),
les compositeurs (Ferré, Brassens, Kosma, Philippe-Gérard, ...)

 mis en relief par la guitare de Mickaël Douady
et les photo-animations de Jean-François FLeury

Bénédicte Gauriat et Jean-Claude Dassonneville

 

Spectacle créé le 5 mars
au Centre de Loisirs de Saint-Doulchard

 Spectacle du Printemps des poètes (organisation Les poètes en Berry)



 

LE COLLIER ROUGE

 

Adaptation théâtrale par Jean-Claude Dassonneville
du roman de Jean-Christophe Rufin

avec Jenny Birebent, Alain Meilland, Jean-Claude Dassonneville

Mise en scène J-C Dassonneville

Cette pièce a été créée le 13 mars 2015
au Théâtre Jacques Coeur à Bourges

Bande-annonce : http://youtu.be/4aiB1PnCdo0

Jacques Morlac est un paysan dont la Grande Guerre a fait un héros. Il est en prison.
Quel est son crime ?
Valentine est devenue paysanne. Elle vit seule avec un fils.
D'où vient-elle ? Que fait-elle ?
Guillaume est le troisième personnage. C'est un chien.
Quel rôle joue-t-il ?
Hugues Lantier du Grez, juge militaire, a mission de répondre à ces questions
et tenter de faire émerger la (ou une ou des) vérité(s).

Une histoire vraie qui convie avec suspense et sensibilité
quelques traits humains : la fidélité, la fierté, l'orgueil, la fraternité, la trahison.
 

 


 

LA CHAMBRE DE LIEGE

Pièce de Jean-Claude Brisville

avec Bénédicte Gauriat et Jean-Claude Dassonneville

Mise en scène J-C Dassonneville 

Cette pièce a été créée le 28 novembre 2014
au théâtre "le Hublot" à Bourges

 La chambre de liège, c'est celle de Marcel Proust. Le grand auteur y rédige, en un véritable huis clos avec Céleste Albaret, un chef-d'oeuvre de la littérature francçaise.

En faisant appel aux nombreux témoignages de contemporains de Proust, Brisville nous place au coeur de la vie quotidienne du génial malade, nous dévoile certains traits de son caractère, ses manies, nous suggère la "fabrication" de ses personnages, nous souffle certaines des pages de son seul mais monumental roman A la recherche du Temps Perdu.

Nul besoin de connaître l'oeuvre de Proust pour prendre plaisir à ce duo singulier.
Peut-être même cette pièce peut-elle inciter à la découvrir ou la relire.

   Bande-annonce sur http://youtu.be/BK7I-JWR8i4

 


 

 

 

Et Carlotta vécut Mimi

Bénédicte Gauriat - Pierre-Olivier Tixier - Jean-Claude Dassonneville

Le théâtre de verdure de Varye est un écrin idéal autant des textes que des musiques. Mais la rencontre des deux féconde un petit miracle : voix et notes gravissent, en jouant, au delà de leur cime les arbres centenaires, se poursuivent,  s'évitent, se retrouvent, enveloppant de jolies arabesques la  majestueuse villa, pépite dans le lointain. Raconter des oeuvres où textes et musiques s'interpénètrent, les histoires contenant leur musique et les musiques leur histoire... rare moment de charme et d'émotion où  les rêves, nos rêves, volètent au dessus du féérique domaine.

Ce spectacle à été créé le 28 juin 2014
au domaine de Varye à Saint-Doulchard

 


 

Boris VIAN donne... donne... donne... (textes et chansons)

 

Quelle générosité ce Vian !

Génial touche à tout : écrivain, traducteur, musicien, compositeur,
scénariste, journaliste, producteur, créateur, organisateur et
bien d'autres choses encore...

Un comédien et un musicien essaient de construire un spectacle
dans le foisonnement et le feu d'artifice permanent
d'une oeuvre tellement en avance sur son temps.

avec Jean-Claude Dassonneville et Jacques Veschambre

Création le 28 juin 2013
Au Domaine de Varye à Saint-Doulchard

 


 

MÉTIER ET MARCHANDISE

1440
Charles VII vient de quitter Bourges
pour réinstaller la capitale de son royaume
à Paris, tout juste reconquise.
Pourtant le peuple de France a longtemps souffert et souffre encore.

Le thème paraît bien noir
mais il s'agit d'une farce écrite au moyen-âge !
et donc toutes les extravagances sont permises...

Création le 11 mai 2013
sur le parvis de la cathédrale de Bourges 
(dans le cadre de la Nuit des Cathédrale
avec la participation des Amis de Jacques Coeur)

 


 

FENÊTRES (divers poèmes mis en ambiance)

 

Filtres entre le dedans et le dehors, le présent et le futur ou le passé,
entre l’intime et l’exhibé, l’interne et le paraître,
entre le conscient et l’inconscient, la réalité et son rêve,... 

vues du dehors, interrogation, imagination, mystère,… 

les fenêtres sont toujours des échappées pour méditation
donc pour poètes.

Création le 15 mars 2013
au Centre Socio-culturel de Saint-Doulchard
dans le cadre du 15ème Printemps des Poètes

 


 

LE GRAND RETOUR DE BORIS S. (Serge Kribus)

 

  Henri essaie de gérer, en même temps… une crise conjugale…
une crise professionnelle… 
une crise financière…
et... l'hébergement de son père -vieil acteur extraverti-
qu’il n’a pas revu depuis un an !

Or ce père -paradoxe pour un acteur- n’a jamais su « dialoguer » avec lui.
Il est lui-même plein d'ambiguïtés, d'incertitudes et de craintes
sans doute encore meurtri par d'anciens traumatismes.

Vont-ils, en une nuit, parvenir à se comprendre
à dépasser leurs mensonges, leurs faux-semblants, leurs ressentiments ?

Un beau texte, simple, efficace
des personnages touchants, une histoire émouvante.
  
Jean-claude Dassonneville - Laurent Loiseau

Création au Hublot de Bourges le 6 décembre 2012

 


  

VARIATIONS ÉNIGMATIQUES (Eric-Emmanuel Schmitt)

 Une île déserte en Norvège... où s'est retiré un Prix Nobel de littérature...
qui accorde, pour la première fois, un entretien à un journaliste...
lequel se montre étrangement inquisiteur...
A partir du dernier livre du Maître (où il est question d'amour !), les révélations successives accroissent le mystère de la relation entre les deux hommes.
Du très beau théâtre grâce
à la qualité du texte et de l'intrigue,
à des personnages surprenants et attachants,
à un suspense savammentt distillé de bout en bout.

Jean-Claude Dassonneville et Alain Meilland

création le 3 août 2012
au Festival de Théâtre de Sigy-le-Châtel (71)

 


 

ILS SE SONT POURTANT AIMES

 

 

 

JE SUIS VOUS TOUS QUI M'ECOUTEZ (Guillevic par lui-même)


 Une immersion bienfaisante et stimulante dans une poésie des éléments, à ce point concise qu’elle génère la densité et l'épaisseur nécessaires à cette stabilité à laquelle aspire le "poète du monde" interrogateur perpétuel et passionné des espaces, des choses, des végétaux, des minéraux, érigeant avec eux un rapport « littéralement » fusionnel.
L’atmosphère est franche, pure, savamment ciselée, souvent brutale, à l’image du monde où tout est lutte et renaissance, où le poème est, peut-être, un instant, le seul point d’équilibre.
Certains des poèmes sont chantés (musique de Philippe-Gérard).


Delphine VERCAUTEREN - Bénédicte GAURIAT - Laurent LOISEAU
Jean-Claude DASSONNEVILLE
et des images de Jean-François FLEURY


Ce spectacle a été créé le 7 mars 2012
au Centre Socio-Culturel de Saint Doulchard
dans le cadre du 14ème Printemps des Poètes 
 

  


  

DIABLE, Y ES-TU ? QUE FAIS-TU ? (E-E Schmitt - A Tchekhov - J-M Ribes)

 

Aux Enfers le Diable déprime : il s’est lassé de ses vieilles méthodes de nuisance.
Il en exige de nouvelles et si possible plus vicieuses, plus sournoises, plus malignes...
Ses lieutenants ont de (bonnes !) idées
qu’ils ont hâte de pouvoir expérimenter sur terre. 
Leurs cobayes sont des personnages du quotidien dans des situations du quotidien
avec des occupations et des préoccupations du quotidien.
Mais les anges du Diable veillent !

Trois merveilleux auteurs nous donnent à réfléchir sur ces «diableries» mais leur langue
est tout sauf pessimiste. Garder l’humour n’est-il pas le plus sûr remède pour
faire face à l’adversité et
faire avec les aspects ... malins... de la condition humaine ?

 
Jenny Birebent - Laurent Loiseau - Alain Meilland
Jean-Claude Dassonneville

Cette pièce a été donnée les 3 et 4 février 2012
au théâtre Jacques Coeur à Bourges

 


 

 

OLGA (Jean-Claude Brisville)


Olga Knipper est, à l'approche du XXème siècle, l'actrice fétiche du célèbre metteur en scène du Théâtre d'Art de Moscou, Constantin Stanislavski. Elle joue les héroïnes des pièces d'Anton Tchekhov avec brio, élégance et subtilité. Eux trois et quelques autres vont révolutionner la tradition théâtrale.

En hommage à l'oeuvre de Tchekhov (cette année est le 150ème anniversaire de sa naissance), la Compagnie Cloche Perse propose un extrait de "la mouette" et "le jubilé". Mais le coeur du spectacle est la jolie pièce de Jean-Claude Brisville, "OLGA" où on découvre que la relation entre Olga et Anton n'est pas simple pour de multiples raisons. .

Jean-Claude Brisville, partant de vérités historiques, cisèle des personnages vrais tendus vers des destins quasi-épiques mais qui gardent toutes leurs dispositions humaines aux sentiments, aux perceptions, aux réactions où chacun de nous peut se reconnaître.

 
Delphine Vercauteren - Jenny Birebent - Alain Meilland - Laurent Loiseau
Jean-Claude Dassonneville

 Cette pièce a été créée les 2 et 3 décembre 2011
au Centre Socio-Culturel de Saint-Doulchard

 


 

 

L'ECOLE DU DIABLE - JOB - TRAGEDIE

Pour ce spectacle la Cie Cloche Perse a réuni trois pièces
entre Enfer et Paradis pour évoquer Dieu et Diable
et parler d'espérance et de souffrance
dans la langue directe et savoureuse, subtile et humoristique voire sarcastique
de trois dramaturges modernes célèbres :

Eric-Emmanuel Schmitt avec "L'école du diable"
Jean-Claude Grumberg avec "Job"
  Jean-Michel Ribes avec "Tragédie"  

 

Jenny Birebent, Jean-Claude Dassonneville, Laurent Loiseau, Alain Meilland

Ce spectacle a été donné le 5 août 2011
au FESTIVAL DE THEATRE DE SIGY LE CHATEL (71)

 


 

 

LE CANTIQUE DES CANTIQUES


Authentique poésie au coeur de la Bible,
LE CANTIQUE DES CANTIQUES
a inspiré de nombreux religieux célèbres
mais aussi de nombreux artistes laïques.
La Compagnie Cloche Perse
en donne une version sonore
mise en musique et en lumière.

Cet hymne à l'Amour déploiera d'autant mieux ses dimensions humaines et spirituelles
dans notre majestueuse cathédrale et constituera l'un des temps d'un merveilleux programme
de découverte ou redécouverte de l'édifice sous l'égide des Amis de la Cathédrale.

Texte dit par Delphine MEILLAND 
et Jean-Claude DASSONNEVILLE


Ce spectacle a été créé
le vendredi 24 juin 2011
en la cathédrale de Bourges
(lors de  la Nuit des Cathédrales du Centre)

 



 

VARYE, 1870 (Histoire et Littérature)

 

1870 
Le « château » de Varye vit ses premiers jours dans une période bien trouble : au plan politique, les bruits de bottes menacent un Second Empire en fin de vie ; au plan littéraire s’opposent romantiques, réalistes, naturalistes, symbolistes. Voilà qui offre de nombreux sujets de discussion, en cette belle soirée de juillet 1870, à ces (authentiques) personnalités locales invitées par Monsieur et Madame Meunier, propriétaires du domaine de Varye, pour fêter leur arrivée à Saint Doulchard.

Jenny Birebent, Jacques Darras, Jean-Claude Dassonneville,
Bénédicte Gauriat, Laurent Loiseau, Alain Meilland, Aline Meilland,
Delphine Meilland, Delphine Vercauteren.

Ce spectacle a été créé les 1er et 2 juillet 2011
au Théatre de Verdure du Domaine de Varye 

 
 

 

POEMES SOUS LES PONTS (A. Tchekhov et Poèmes en chansons)


Un clochard qui ressasse ses chansons.
Un vieil acteur qui n'a plus ni théâtre ni maison.
Rencontre pas si banale :
en passant ce soir-là sous ce pont-là de Paris,
le flâneur pourrait bien découvrir quelque pépite scintillant dans la nuit
car
Rimbaud, Couté, Baudelaire, Verlaine, Apollinaire, Hugo, Corbière et Bruant,
se sont invités et se bercent aux mélodies de Léo Ferré et Paul Castanier,
tandis que vibre une adaptation du chant du cygne d'Anton Tchékhov.

Alain Meilland- Jean-Claude Dassonneville

Ce spectacle a été créé le 9 mars 2011
au Centre Socio-Culturel de Saint-Doulchard

 


 

 

 

JOB (J-C Grumberg) et LE FAUTEUIL A BASCULE (J-C Brisville)

Jérôme, lecteur d'une grande maison d'édition, est remercié -à plus de cinquante-huit ans- malgré ses bons et loyaux services. Il prétend emporter avec lui le fauteuil à bascule de son bureau, symbole de ses longues années de travail et qui lui servira de refuge. Cette requête est surtout l'occasion de rencontrer une dernière fois, Oswald, son directeur. Dans quelle intention ? Quelles révélations dans leurs échanges à la sournoise brutalité ? L'humour grinçant décape le vernis des personnalités mais ce n'est pas la seule arme de ce combat : que vient faire Gérald dans cette arène, lui si léger, insouciant et sentimental ? Comment tout cela peut-il finir ?

Dans cette pièce de Jean-Claude Brisville, il y a comme une mise en application terrestre de la discussion qu'ont, au Paradis, deux vieilles connaissances, Dieu et Job, à propos de souffrance, d'espérance et de relations de puissance entre les individus. Mais ici encore Jean-Claude Grumberg manie l'humour au deuxième voire au troisième degré, donnant une lecture plutôt personnelle du Livre de Job.

Ainsi La Compagnie Cloche Perse s'est réjouie à mettre en perspective ces deux courtes pièces.
Le théâtre n'est-il pas "le moyen de transformer le miel du visible en invisible" (Louis Jouvet).
Venez vous en amuser avec nous.


Alain Meilland - Laurent Loiseau -Jean-Claude Dassonneville 

Ces pièces ont été créées les 29 et 30 octobre 2010
au THEATRE JACQUES COEUR de BOURGES





Jean de La FONTAINE à Varye

 

   

 

 

Nouveau spectacle

adapté au superbe cadre du 
Théâtre de verdure du
Domaine de Varye
à Saint Doulchard

Vendredi 25 juin
Samedi 
26 juin
2010 à 21h30


La Fontaine : Jean-Claude Dassonneville
Images : Jean-François Fleury
Lumières : Eric Dubrez

 

 

 

 

 

  


  

CES SAINTS QUI ONT CONNU LA CATHEDRALE



textes théâtralisés

musiques - images
mise en lumière de l'édifice
 

A propos des saintes et des saints
qui sont venus dans la
Cathédrale Saint-Etienne de Bourges

 

Jean-Claude Dassonneville
Jean-François Fleury

 


Jeudi 24 juin 2010 22:00 heures
Cathédrale de Bourges

DANS LE CADRE DE LA NUIT DES CATHEDRALES DU CENTRE

 


 

 

RIO, TOUT UN POEME !


mercredi 21 et jeudi 22 octobre 2009

au Théâtre Jacques Coeur

Spectacle autour de textes poétiques
mis en musique par le célèbre compositeur 

Philippe-Gérard

 

 


 

NOTRE CATHEDRALE : AUTOPORTRAIT



 La cathédrale de Bourges a enfin accepté de livrer quelques confidences.

Et elle en a des choses à raconter ! Dans des registres très variés et avec une belle vitalité pour une dame de
800 ans !

Elle évoque des faits où elle fut concernée en même temps que les habitants de Bourges au cours de sa longue histoire : pour cela elle retrouve des notes historiques ou des extraits d'oeuvres littéraires ou encore des mémoires, des manuscrits, des recueils... Elle se confie, intime, amicale, émouvante, sans aucune retenue.

Une soirée où les émotions nées de la beauté des textes le disputent à l'attrait des anecdotes ou des évènements peu ou mal connus. Vous n'échapperez pas au charme fascinant de ce lieu somptueux, éclairé et sonorisé rien que pour vous.

Les lectures et la mise en scène de Jean-Claude Dassonneville sont réalisées à partir de textes retrouvés et proposés par Jean-Yves Ribault, directeur honoraire des archives du Cher. Eric Dubrez règle la mise en lumières.

Cathédrale de Bourges
les jeudi 3 et vendredi 4 septembre 2009


 

ON LES APPELAIT DOCTEUR

'La médecine, oui, mais sans les médecins' dit Jean-Jacques Rousseau

Prenons-le au mot :
Nous sommes en 2200 
et il n'y a plus de médecins !

La littérature toutefois en a gardé la trace, tantôt avec émotion et reconnaissance, tantôt de façon grinçante ou satirique car il n'est guère de profession qui soit à la fois autant adulée et autant brocardée.

Toujours, en écho, entend-on le questionnement des hommes quelle que soit leur époque, leur origine, leur statut : des cris sans réponse, des angoisses, des espoirs parfois mais souvent un désarroi devant l'injustice, l'inexplicable.

Des textes de grande force, théâtralisés, porteurs d'émotion et de réflexion. Une illustration riche, réactive, artistique.

Lectures : J-Claude Dassonneville                    Images : J-François Fleury
avec les voix de Anne Savi et de Jacques Darras 

Création les 7 et 8 novembre 2008
au Théâtre Jacques Coeur de Bourges

 


 

 

A MON ÂGE, IL FAUT RESTER TRANQUILLE (Paul Verlaine)

 VERLAINE est à la fin de sa vie.
Le temps des souvenirs, des regrets, des craintes.

Le texte est intégralement du subtil poète. Parfois dit, parfois chanté. Bribes d'une vie tantôt gaie, tantôt triste, ou mélancolique ou amusée. Ses amours, ses errements, ses ressentiments, ses troubles ou ses colères, ses petits et ses grands plaisirs.

Quelle palette et quel génie ! 

La musique et, par touches, les images, répondent à des vers connus ou moins connus.
Du rêve à l'aune de la quotidienneté.

Jean-Claude Dassonneville
Images : Jean-François Fleury

 

Création les 14 et 15 novembre 2007
au théâtre Jacques Coeur de Bourges


 

JEAN DE LA FONTAINE à Boucard

Jean de La Fontaine
n'
est pas un poète triste.

 
Il aime la vie et tous ses grands et petits plaisirs. Il vole avec légèreté d’un sujet à l’autre, amusé. Ses animaux sont à notre image, fous ou sages, bons ou méchants, des rusés, des naïfs, de beaux esprits ou des mesquins. De quoi « causer » toute une soirée !

Comme beaucoup d'autres, La Fontaine a pu s'éprendre de Boucard. Et si certaines de ses fables avaient été écrites à Boucard ? Après tout, bien des évènements qui s'y sont déroulés, bien des personnages qui y sont passés peuvent trouver écho dans ses fables.

Et voilà que, par la magie du théâtre, la rencontre « fabuleuse » devient pure réalité. Jean de La Fontaine est là qui fait vivre Boucard à sa manière, l’anime de sa modernité, l’anoblit de son art poétique tout en en respectant l’âme.

Ajoutons quelques pépites musicales, quelques clins d'oeil anachroniques (photographies, décors numériques) et tout est réuni pour une œuvre artistique vraiment originale. "Vous puis-je offrir mes vers et leur grâce légère ?" Pas question de résister à la proposition du grand fabuliste. Il ne reste plus, dans le cadre charmeur de Boucard, revisité par l'image, qu'à se laisser aller au plaisir de réentendre ses vers, leur musique, leur élégance et la clairvoyance satirique des propos.

LA FONTAINE : J-Claude Dassonneville     IMAGES : J-François Fleury

Création au Festival de Boucard (Cher)
le 15 septembre 2007

  


 

DANS MA MAISON VOUS VIENDREZ (Jacques Prévert)

'J'ai écrit ce qu'on appelle des poèmes. Ce n'est pas moi qui leur ai donné ce nom : ce sont les gens. J'écrivais des choses qui me plaisaient, que je trouvais amusantes ou utiles...'   Jacques PREVERT

Partis de cet aveu, nous avons essayé de mêler la poésie de Prévert à la vie la plus quotidienne qui soit. Hé bien ça marche ! Vivons donc, le temps d'une soirée, des situations bien réelles, dans un lieu bien réel,  avec des personnes bien réelles mais par le filtre du regard de Prévert, avec sa sensibilité, avec ses mots, avec ses phrases.

 'La cage de l'oiseau s'ouvre, les paroles, les histoires et les musiques s'envolent et tourbillonnent dans le firmament collectif. Les images se ramassent à la pelle, se posent, se superposent, se collent sur le grand écran blanc. La mise en scène de J-C Dassonneville est un petit bijou métaphorique sortant d'un écrin. Dans sa bouche la langue de Prévert éclôt, fleurit, éclate de mille émotions'. Isabelle Coudrat (La Nouvelle République).

Anne Savi -Jean-Claude Dassonneville
C
réation le 31 mars 2006
au Hublot de Bourges

 


 

LE MASQUE DE VENISE (Textes divers théâtralisés)

Qui est-il, ce masque ?

Peu importe... c'est Vous, c'est Nous, c'est le Temps, c'est l'Art, c'est l'Histoire... et surtout c'est l'Amour. Cette ville suscite l'Amour comme aucune autre.
Et ce spectacle est une belle déclaration d'Amour...
au travers d'images magnifiques... au fil de textes sublimes...
à l'évocation des personnages qu'elle a séduits...
baigné de suaves musiques...

Du rêve, de la poésie, de la beauté... C'est Venise !

Jean-Claude Dassonneville
Images de Jean-François Fleury

Création octobre 2002
Théâtre Jacques Coeur de Bourges

SOMMAIRE

COMPAGNIE CLOCHE PERSE 1, bis rue du puits de jouvence 18000 BOURGES

Mentions légales